Quels sont les signes d’un accouchement proche ?

Toutes les femmes enceintes s’inquiètent à un moment ou à un autre de la façon dont se déroulera leur accouchement. Comment savoir quand je vais accoucher ? Y a-t-il des signes d’accouchement que vous devriez connaître ?

Fausses alertes, fausses contractions, il n’est pas toujours facile de reconnaître les signes du travail de naissance qui commence.

A lire également : Comment faire pour ne plus avoir des vergetures ?

Pour vous rassurer et apprendre à détecter les signes imminents d’accouchement , nous avons préparé pour vous un article sur le sujet. Pour tout savoir, c’est par ici !

Qu’est-ce que le travail d’accouchement ?

Avant d’en arriver au but et de vous donner quelques conseils pour reconnaître les signes de l’accouchement, vous devez comprendre de quoi il s’agit lorsque vous parlez de ce fameux accouchement qui commence.

Lire également : Quel sport pour maigrir pendant la grossesse ?

Le travail à la naissance est le début du processus déclenché par des contractions et/ou une perte d’eau. Une fois le travail commencé, la naissance sera imminente mais elle peut durer de quelques heures à quelques jours.

Les signes avant-coureurs de l’accouchement

Outre les signes classiques de l’accouchement, largement reconnaissables et identifiables, il existe des signes avant-coureurs.

Nous pouvons donc essayer de repérer les signes la veille de l’accouchement ou quelques jours avant. Parce que tout n’est évidemment pas si simple et qu’il y a des signes d’accouchement sans contractions . Toutes les femmes ne démarrent pas leur travail de la même manière. L’écoute de soi peut aider à distinguer les choses inhabituelles qui pourraient bien vous mettre sur l’oreille.

Fatigue

Bien que la fatigue soit courante au cours du troisième trimestre, une fatigue soudaine et intense peut également être un signe d’accouchement. Si vous ne pouvez plus vous lever du lit et que vous êtes fatigué à la première heure du matin, regardez ton état.

Le boost d’énergie

D’autre part, certaines mères ressentiront un véritable regain d’énergie juste avant d’accoucher . Ils en profitent également pour faire le ménage, se promener, terminer les courses de bébés…

C’est ce qu’on appelle « l’instinct de nidification ». Attention cependant à ne pas trop en faire trop. Il faut quand même garder un peu de force pour le grand jour.

Le bassin qui s’incline vers l’avant

Pour les primipares, la descente du bébé dans le bassin peut ne pas passer inaperçue. En effet, le bébé commence à descendre quelques jours avant l’accouchement . Il est possible d’avoir cette sensation de s’enfoncer dans le bassin deux à quatre semaines avant l’accouchement.

Certaines femmes parlent d’une envie croissante d’uriner . D’autres disent également qu’ils sentent la tête du bébé appuyer sur le col.

La bonne nouvelle pour les femmes enceintes, c’est qu’elles vont enfin mieux respirer car le bébé ne comprimera plus le haut du ventre !

Dilatation

Le col de l’utérus se prépare progressivement à la naissance. Il s’étendra d’abord pour s’ouvrir et s’estomper dans les jours précédant l’accouchement.

C’est lors de vos examens réguliers que votre gynécologue ou votre sage-femme pourra vérifier si votre col de l’utérus a bougé ou non .

Certaines femmes sont déjà dilatées quelques jours avant l’accouchement mais cela prend parfois du temps.

Perte du bouchon muqueux

Un autre signe d’avertissement que l’approche de l’accouchement  : la perte du bouchon muqueux.

Cela ne devrait pas vous emmener à l’hôpital s’il n’est pas accompagné de perte d’eau et/ou de contractions. Mais c’est bien un signe d’accouchement qui approche.

Les pertes vaginales peuvent également être plus abondantes ou varier quelques heures ou quelques jours avant l’accouchement.

La perte d’eau

Une poche d’eau qui se brise ou se fissure devrait immédiatement vous emmener à la maternité .

Un sac à eau peut se fissurer très tôt et être un signe de naissance prématurée. Mais cela ne signifie pas que vous allez accoucher pendant la journée.

Si votre grossesse n’est pas suffisamment avancée, le personnel hospitalier peut retarder la date limite. Consultez le plus rapidement possible afin de ne pas prendre de risques.

Les contractions de Braxton

Ce sont les fameuses contractions que nous craignons de ne pas reconnaître. C’est très simple, les vraies contractions de Braxton passent rarement inaperçues.

Bien que de nombreuses femmes subissent des contractions quelques semaines avant l’accouchement, les vraies contractions deviennent de plus en plus fortes et se rapprochent .

  • Ils ne s’arrêtent pas en changeant de position.
  • Ils ne sont pas soulagés lorsque vous prenez un bain.

Si c’est votre cas, c’est parti pour la maternité !

J’ai des signes d’accouchement, quand dois-je aller à l’hôpital ?

Les signes suivants de l’accouchement peuvent vous aider à repérer le fatidique moment :

  • Vous sentez que votre bébé grandit très bas et c’est ce sentiment qui vous dérange.
  • Votre col de l’utérus est dilaté (c’est la sage-femme qui détermine votre dilatation).
  • Avez-vous des contractions plus fortes et plus proches ?
  • Tu as de la diarrhée.
  • Ton instinct te dit que l’accouchement est imminent. Écoute-toi, il s’agit de ton corps et ce que ressent la maman est très important.
  • Tu as perdu ton eau.

Si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes, vous devriez vous rendre à la maternité pour vérifier que le travail n’est pas déjà en cours.

Les astuces de grand-mère pour savoir quand tu vas accoucher

Pour attendre et faire confiance à la nature, nos grands-mères ont également eu leurs conseils pour repérer les signes de l’accouchement .

Selon nos ancêtres, l’instinct de nidification de certaines femmes serait si fort qu’il nous pousserait à tout ranger et à faire tout notre possible pour préparer le cocoon d’un bébé.

Donc, si vous vous sentez à la mode « superwoman » et que vous rangez votre maison depuis quelques heures, c’est peut-être l’un des premiers signes que votre bébé va bientôt pointer le bout de son nez !

Autre signe mystique : la pleine lune. Comme vous le savez, les phénomènes surnaturels font l’objet de discussions depuis longtemps. Nos grands-mères pensaient qu’une soirée de pleine lune pouvait affecter le corps humain et déclencher le travail de naissance d’une mère à la fin de sa grossesse.

Et enfin, avez-vous une envie irrépressible de vous jeter sur le futur papa pour lui faire un gros câlin ? Nos grands-mères pensaient que les rapports sexuels pouvaient déclencher le travail et déclencher l’arrivée des bébés. Alors, à moins que cela ne vous soit interdit, pourquoi vous priver ?

ARTICLES LIÉS