Quel aliment pour avoir des jumeaux ?

Une forme de grossesse moins courante est la grossesse jumelle. En France, une grossesse sur 80 est jumelle. Cela peut donner vie à deux types de jumeaux :

  • Les faux jumeaux (jumeaux dizygotes), qui représentent plus de 65 % des grossesses jumelles, résultent de la fécondation de deux ovules par deux spermatozoïdes. Ainsi, les fœtus ont chacun leur propre placenta et n’ont pas nécessairement le même sexe. Les jumeaux peuvent généralement être facilement différenciés.
  • Les vrais jumeaux (jumeaux monozygotes) sont le résultat de la fécondation d’un seul ovule par un seul spermatozoïde. Cet œuf sera ensuite divisé en deux, après quelques jours de fécondation, donnant ainsi naissance à deux fœtus, qui ont un patrimoine génétique similaire. Celles-ci sont très similaires au point qu’il est difficile de les distinguer.

Bien que cela reste assez rare, la grossesse gémellaire peut être favorisée par divers facteurs. En effet, des antécédents familiaux à l’alimentation en passant par l’âge, certains points peuvent augmenter les chances de tomber enceinte de jumeaux, parmi lesquels :

A lire aussi : Quel sport pour maigrir pendant la grossesse ?

1 — Vitamine B9 :

Selon une étude menée par des chercheurs suédois, cette vitamine pourrait augmenter les chances de naissance de jumeaux. La vitamine B9, ou acide folique, est souvent prescrite aux femmes enceintes comme complément alimentaire pour prévenir les malformations du système nerveux chez les fœtus. Cependant, cette vitamine a également d’autres effets, lorsqu’elle est prise avant la conception, tels que l’augmentation des chances d’une grossesse gémellaire. L’étude a été menée auprès de plus de 2 500 femmes ayant reçu une supplémentation en acide folique et a mis en évidence des taux de naissance de jumeaux environ deux fois plus élevés que la normale.

2 — Patates douces ou ignames :

Une alimentation riche en patate douce ou en igname a été associée à une augmentation des chances de grossesse jumeau. Ces légumes concentrent des molécules proches des œstrogènes qui ont un impact sur le cycle menstruel féminin et stimulent l’ovulation. De plus, le Nigeria, qui représente l’un des pays qui consomment le plus d’ignames, possède une grande nombre de grossesses jumelles (environ 4 fois plus qu’en France).

A lire en complément : Comment savoir si on est enceinte 1 semaine après le rapport ?

3 — Produits laitiers :

Selon une étude publiée sur le site Web du Journal of Reproductive Medicine, la consommation de produits laitiers augmente de 5 fois les chances d’avoir des jumeaux. Cela se résume principalement à l’hormone IGF (facteur de croissance analogue à l’insuline) qui est synthétisée par le foie et finit dans le lait des animaux. Cette dernière, consommée par les femmes, augmente la sensibilité des ovaires à l’hormone folliculo-stimulante (FSH) et donc à l’ovulation.

4 — Âge :

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, tomber enceinte à 35 ans ou plus augmente les chances d’une grossesse gémellaire. En effet, à cet âge, les femmes peuvent avoir plusieurs ovulations au cours de certains cycles. Un phénomène connu sous le nom de poly-ovulation qui entraîne l’expulsion de plus d’un ovule dans l’utérus. Si ces ovules sont fécondés par le sperme, ils donneront naissance à deux embryons, ou faux jumeaux (jumeaux dizygotes).

5 — Antécédents familiaux :

L’hérédité a également son mot à dire en matière de grossesse jumelle. Donc, si une personne a beaucoup de faux jumeaux dans la famille mais du côté de sa mère, il est très probable qu’elle les ait également. En général, ce sont les femmes sujettes à la poly-ovulation qui ont de faux jumeaux. Et sachant que ce phénomène est transmis génétiquement, on peut en déduire qu’avoir des jumeaux dizygotes peut être héréditaire.

6 — Parité :

La parité est l’un des facteurs qui favorisent la grossesse gémellaire. Une femme qui a donné naissance à plusieurs enfants est beaucoup plus susceptible de tomber enceinte de jumeaux.

7 — Arrêtez de prendre une contraception orale :

L’ arrêt de la prise de la pilule contraceptive, avant la période de conception, peut augmenter les chances d’une grossesse jumelle. En effet, suite à cet arrêt, l’organisme tente par tous les moyens de rétablir l’équilibre hormonal, ce qui peut entraîner l’expulsion de plus d’un œuf.

ARTICLES LIÉS