Quelle formation suivre pour devenir orthophoniste ?

Pour devenir orthophoniste, vous devez obtenir, dans cinq ans, le certificat de capacité d’orthophoniste. La FNEO a répondu à nos questions concernant les études d’orthophonie. Opportunités, sujets, concours et admission, ils nous disent tout !

A voir aussi : Comment avoir un bon sommeil ?

Par Thibaud Arnoult Temps de lecture : 10 min

A découvrir également : Pourquoi Avec l'âge on grossit ?

Quelles études devez-vous suivre pour devenir orthophoniste ?

Pour devenir orthophoniste, vous devez obtenir le certificat d’orthophoniste qui est un diplôme national délivré par l’université dans l’un des 21 centres de formation en France.

Les études durent 5 ans (reconnues au master) et sont accessibles au niveau du baccalauréat par le biais d’un examen de dossier suivi d’un oral. Ils comprennent dix semestres de formation organisés en deux cycles.

Le premier cycle (les 3 premières années) comprend six semestres de formation validés par l’obtention de 180 crédits européens (ECTS). Le volume horaire (réunissant conférences et travaux supervisés) pour ce premier cycle est de 1946 heures, auxquelles s’ajoutent 780 heures de stage. Le deuxième cycle comprend quatre semestres de formation validés par l’obtention de 120 crédits européens (ECTS). Le volume horaire (cours magistraux et travaux supervisés) pour ce deuxième cycle est de 1 212 heures et de 1 260 heures de stage.

Découvrez notre dernier live pour tout comprendre, des études d’orthophonie à la procédure Parcoursup et aux opportunités d’emploi !

Les stages font donc partie intégrante de la formation , ils se font au cours des 2 premières années dans des structures assez complètes (environnement de la petite enfance, structures gériatriques). Ensuite, à partir de la fin de la 2ème année, nous commençons des stages spécifiques à l’orthophonie, dans différentes institutions (en libéral bureaux, structures médico-sociales, hôpitaux, etc.) qui permettent d’allier la théorie à la pratique. Cela peut différer selon le centre de formation, mais en général, le choix des lieux de stage est fait par l’étudiant qui est chargé de trouver à la fois une structure et un superviseur de stage pour chacune des périodes de stage.

Comment devenir orthophoniste ? Découvrez le témoignage vidéo d’Aurélie, sur les études d’orthophonie

Pouvez-vous nous présenter les principales matières ou unités d’enseignement de l’orthophonie ?

Au cours de la 1ère année, nous étudions principalement l’anatomie, la neurologie, les sciences du langage et la psychologie. Au cours de la 2ème année, nos cours se concentrent davantage sur les modèles théoriques de pathologies puis en 3ème année, nous nous intéressons aux bilans. En 4e année, nous parlons principalement des méthodes de réadaptation et dans certains centres de formation, les étudiants travaillent à la rédaction du thèse. Enfin, au cours de la 5e année, nous approfondissons nos connaissances en orthophonie tout en finalisant la rédaction du mémoire.

Quel est le profil typique pour devenir orthophoniste ?

Les étudiants en orthophonie viennent de tous les secteurs et d’horizons très divers . Il faut quand même avoir un attrait pour les sciences du langage, les sciences et les relations humaines.

Cependant, il n’y a pas d’étudiant « typique », on trouve des néo bacheliers ainsi que des personnes en cours de recyclage. Il existe une grande diversité de profils en orthophonie et c’est ce qui fait la richesse de notre secteur.

Découvrez également : Études dentaires

Devenir chirurgien dentaire : études, sujets et opportunités

À votre avis, quels sont les avantages d’étudier l’orthophonie ?

Les points forts sont la variété et la richesse des unités d’enseignement qui nous offrent une formation complète. De plus, la formation est professionnalisante : elle nous permet d’acquérir le savoir-faire du métier et le savoir-faire pour être auprès des patients grâce aux nombreux stages réalisés au cours des cinq années de formation.

Comment se fait la sélection sur Parcoursup pour entrer dans l’un des 21 centres de formation ?

L’intégration du secteur dans la plateforme Parcoursup n’est effective que depuis 2020. La proposition d’admission est faite sur la base de l’examen du dossier traduit par les premières et dernières notes, des évaluations des professeurs sur les bulletins et sur la future feuille. Sont également pris en compte le projet de formation motivé et donc la capacité du candidat à expliquer son approche d’orientation et son intérêt pour le domaine de la santé et à retracer, le cas échéant, des expériences pratiques liées au métier d’orthophoniste ou autre (professionnel expérience, stages, etc.)

Pour les personnes en cours de réorientation, tenez également compte des résultats obtenus dans les cours universitaires suivis.

Lorsque cette première sélection au dossier est faite, certains étudiants sont invités à se présenter à un oral. À la suite de cet oral, les candidats retenus peuvent rejoindre la formation . Nous n’avons pas encore d’informations sur l’oral avec ce modèle de sélection, car celles-ci n’ont pas eu lieu en 2020 en raison de la crise sanitaire.

Autres informations sur le site de la FNEO ici

Quelles spécialités devriez-vous choisir au baccalauréat ou au lycée pour intégrer les études d’orthophonie ?

Concrètement, il n’existe aucune spécialité au baccalauréat « obligatoire » en orthophonie. En revanche, il est conseillé d’avoir des spécialités polyvalentes car l’orthophonie nécessite des prérequis littéraires et scientifiques, et une base solide en connaissances générales !

Qu’est-ce que vous avez le plus aimé pendant vos études ?

Tout dépend des sentiments de chaque étudiant mais les échanges entre étudiants lors d’événements nationaux, au sein de notre classe ou avec des orthophonistes professionnels lors de nos stages nous apportent beaucoup. Nos cours sont dispensés par des professionnels de santé et la diversité de nos parties prenantes fait la richesse de notre formation. L’alternance de périodes de stages et de périodes de cours permet également de ne pas se retrouver dans une routine et d’être ouvert à de nouvelles perspectives.

Le bureau de la FNEO 2020-2021

Quelles sont les opportunités pour devenir orthophoniste ?

L’orthophoniste peut choisir de travailler dans un travail libéral ou salarié dans des structures médico-sociales telles que l’IME (Instituts médico-éducatifs), les centres de réadaptation, le CMP (centre médico-psychologique), l’hôpital (service neurologique, néonatologie, ORL, etc.) en services gériatriques, ou même faire un exercice mixte. Les lieux d’exercice sont très nombreux, tout comme les différentes pathologies et troubles traités par l’orthophoniste.

Pourquoi pensez-vous que l’orthophonie est une voie d’avenir ?

L’orthophonie est un métier relativement nouveau et ses domaines d’intervention continuent de s’étendre. En effet, les orthophonistes prennent en charge des patients de tous âges présentant des pathologies ou des troubles divers et variés.

L’orthophoniste peut prendre en charge un nourrisson souffrant de troubles buccaux ainsi qu’un enfant souffrant de troubles articulaires mais également un adulte subissant une rééducation après un AVC (accident vasculaire cérébral) ou souffrant d’une maladie neurodégénérative telle que la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson. Aujourd’hui, les professionnels sont débordés par le travail, il n’est pas rare qu’un orthophoniste ait des listes d’attente de plus de deux ans.

Pouvez-vous nous présenter la vie associative dans orthophonie ? (et la FNEO)

Chaque étudiant est représenté par son association locale dont il est membre. Les associations locales sont elles-mêmes membres de la FNEO : la Fédération nationale des étudiants en orthophonie, qui les représente au niveau national.

L’ implication associative nous permet de défendre les droits des étudiants tout en les formant et en les informant sur les questions étudiantes en général et celles spécifiques à notre secteur.

Il permet également d’engager une réflexion continue sur l’organisation de la formation, de promouvoir le développement des projets des étudiants et le bien-être des étudiants en général.

Si un lycéen hésite entre les études de médecine et l’orthophonie, quels conseils lui donneriez-vous pour structurer son choix ?

L’orthophonie étant une profession paramédicale, elle fait donc partie du domaine de la santé auquel s’ajoute une dimension linguistique, psychologique et sociale. La diversité des lieux d’exercice possibles, les pathologies et les troubles rencontrés et les différents patients pris en charge rendent ce métier passionnant et toujours en mouvement.

Cependant, l’orthophonie est un choix très précis, qui ne mène qu’à l’obtention du certificat de capacité d’orthophoniste et il n’existe aucun pont inter-voies existant à ce jour.

Vous avez un dernier mot ?

Le métier d’orthophoniste est en constante évolution et offre de multiples opportunités de pratique une fois que vous avez obtenu votre diplôme. Les études sont enrichissantes tant sur le plan professionnel que personnel.

A découvrir également : Études d’orthopédie

Devenir orthoptiste : études, sujets et opportunités

ARTICLES LIÉS