Quels sont les inconvénients du métier d’infirmier ?

Il n’y a pas de métier plus noble que celui de sauver des vies dit-on. Mais nous oublions souvent que le personnel du corps médical dont les infirmiers, ne tire pas que profit de leur métier. Ainsi, malgré les nombreux avantages que détient un infirmier avec l’exercice de sa profession, il doit faire face à certaines contraintes qui lui reviennent en inconvénients. Voici une liste des inconvénients du métier d’infirmier.

Les horaires

Quand on parle d’inconvénient en ce qui concerne le métier d’infirmier, on verra en tête de liste les horaires. En effet, celui qui exerce le boulot d’infirmier ou d’infirmière doit s’attendre à travailler n’importe quand. Ceci est synonyme de travailler les week-ends, les jours fériés, les nuits et a n’importe quel instant. Il faudra donc s’y faire, car vous pourrez être sollicité n’importe quand. Et on ne parle plus des jours et heures de garde. Vous devrez sacrifier des nuits de sommeil, du temps et parfois des moments privilégiés. Et la principale raison est que ce métier demande de travailler à des horaires décalés, de nuit comme de jour.

A lire en complément : Quel est le tarif d’un médecin généraliste ?

La pression du rythme de travail

Le métier d’infirmier est l’un des métiers les plus stressants. En effet, s’effectuant sous un rythme assez soutenu, il a tendance à mettre de la pression à ses pratiquants. Le grand sens des responsabilités que demande le métier impose une certaine tenue. C’est la raison pour laquelle il faut être fort mentalement pour pouvoir remplir les fonctions du métier.

La charge administrative

Être infirmier ce n’est pas seulement s’occuper physiquement des patients, c’est aussi s’occuper d’entretenir et de remplir des fiches sur eux. Ah oui, le côté administratif revient. Vous devez tenir des dossiers de suivi pour chaque patient. Il est impératif de le faire avec soin et avec minutie, car c’est ce qui permet de vérifier l’État de santé du patient et l’efficacité du traitement.  Cela revient en tant qu’inconvénient parce que ça parait assez fatigant comme routine et vu le nombre de patients une fouille s’impose lorsque l’un d’entre eux est ancien.

Lire également : Quels conseils pour équiper un cabinet médical en 2022 ?

L’acceptation de certains chocs

Comme tous les métiers en rapport avec la médecine, il fait disposer d’une certaine force mentale et d’une capacité à supporter certaines choses. À travers cela on veut parler des morts de certains patients qui s’imposent à un infirmier. Outre cela, quelle que soit la gravité du cas d’un patient, un infirmier n’a pas d’autre choix que de s’occuper de lui. Il faut donc s’armer de tout son courage afin d’affronter certaines situations. Parfois certains médecins en ressortent traumatisés du simple fait d’avoir eu à vivre tant de traumatisme.

Outre cela, il faudra continuellement supporter les patients. Ce qui n’est pas chose aisée ni de tout repos. Il faudra subir la colère de certains et aussi les émotions négatives d’une autre. Il s’agit donc d’un support mental en plus de celui physique que vous leur apportez.

La rémunération

Cet inconvénient est le plus minime, car vous n’aurez qu’à subir ses affres uniquement en début de carrière. Elle peut alors être un frein ou un facteur démotivant les premières années. Après vous serez rétablies dans vos droits et vous n’aurez plus de problèmes à ce propos.

Pour conclure, le métier d’infirmier est un package complet, fait d’avantages et d’inconvénients qu’il faudra avoir l’ouverture d’esprit d’accepter avant de s’y engager.

ARTICLES LIÉS