Quelles activités pour femme enceinte ?

Une grossesse n’est en aucun cas un frein à la pratique d’exercices sportifs. Au contraire, il est surtout recommandé aux femmes enceintes de faire des activités sportives. Cependant, ces dernières doivent effectuer des activités indiquées à cet effet.  Découvrez dans cet article, les exercices adéquates pour une femme enceinte.

La marche

La marche est la première activité que tout médecin conseille à une femme enceinte. En effet, cette activité physique simple s’adapte aux femmes qui exerçaient déjà un sport avant la grossesse et aussi à celles qui n’en exerçaient pas. Une activité sportive plutôt polyvalente à bien en juger. En dehors de cet aspect, la marche ne nécessite aucun accessoire spécifique.

A découvrir également : Quand arrêter le sport pendant la grossesse ?

Pour une femme en état, la marche facilite l’activation d’une meilleure circulation sanguine et spécifiquement celle de leurs jambes. L’autre avantage réside dans le fait que la plupart des femmes enceintes souffrent généralement de ce mal (jambes lourdes). Ainsi ladite activité les soulage efficacement de ce malaise.

Toutefois, pour effectuer cette activité, il est préférable de choisir un terrain stable. Ceci permet de ne pas transformer la marche en une dure randonnée.

A découvrir également : Comment savoir si on est enceinte 1 semaine après le rapport ?

L’aquagym et la natation

Les séances d’aquagym particulière pour femmes enceintes permettent de rendre celles-ci plus ludiques. Ici un professeur leur propose un enchaînement spécial, et ce avec l’accompagnement d’une musique douce. Dans ce cas, la femme psychologique ne travaille pas que son état physique, elle travaille aussi son état psychologique.

À part offrir un bon équilibre  au rythme cardiaque des femmes enceintes, la natation est idéale pour les articulations et le dos. Dans un premier temps la natation confère un effet massant sur la totalité du corps et dans le second temps elle permet aux femmes enceintes de se sentir plus légères. Son caractère d’activité sportive douce permet donc de travailler les muscles et l’ensemble du corps, et ce tout en douceur.

Le Yoga

En parlant de relaxation et de détente, l’activité la plus conseillée est le Yoga. Celle-ci est parfaite pour préparer la femme à l’accouchement. L’objectif du yoga est de relaxer et détendre à la fois l’esprit et le corps. De là, le stress est entièrement évacué.

Ici, la séance est soit encadrée par une sage-femme ou un kiné. Les postures et enchaînements permettent de travailler le souffle, une chose très importante lors de l’accouchement. Aussi cet enchaînement prépare les futures mamans à une acceptation de soi. Autrement dit, c’est grâce à cet exercice qu’elles prennent conscience des changements (déformation du corps, nuits blanches…)  issus d’un accouchement.

ARTICLES LIÉS